Clause de Non Concurrence​ Complicité


La concurrence dans les métiers du changement

Cela fait plusieurs mois que je travaille pour avoir une dream team, un réseau de partenaires qui est puissant et aligné à la mission de mon entreprise.

La réflexion sur la concurrence m’est venu à l’esprit à plusieurs reprises.

Si nous avons une mission commune, et si cette mission vise à transformer
et impacter positivement le monde, ne sommes nous plutôt complices que concurrents ?

Voici ma proposition…

J’aimerais introduire la clause de complicité, plutôt qu’une clause de non concurrence.

En fait, il y a deux façons de raisonner, aux racines bien distinctes

  • Soit nos raisonnements sont sourcés de la peur, « l’autre » devient alors  « concurrent » et est donc perçu comme un ennemi potentiel nous piquera nos parts de marchés.
  • Soit nos raisonnements sont sourcés de notre pourquoi, ou notre mission d’entreprise.
    Alors, la notion de concurrent ne peut pas exister, puisque l’autre ayant la même mission que moi devient un puissant allié qui participe à
    la réalisation de notre mission d’entreprise.

Si mon pourquoi est de donner du sens et de changer le monde qui va mal, pourquoi verrai-je les autres acteurs proposant une offre similaire à la
mienne comme un concurrent?

>Raisonnement du concurrent & ses conséquences

Dans un monde où les enjeux égotiques priment, il est facile de se sentir menacé par quelqu’un qui pourrait très bien nous remplacer. Je suis sure que cela vous est déjà arrivé!

La logique dans ces moments là est à peu près celle-ci :

Plus de concurrence = moins de clients = perte de CA = moins de réussite…

Ce qui engendre la peur du manque, du rejet et d’autres blessures égotiques que je me passerai d’énumérer.

Quand nous agissons sur une structure inconsciente de peur, nous sommes inévitablement conditionnés, en agissant « en fonction de », en plus de perdre une énergie considérable.

On s’éloigne donc de nos concurrents, qui sont comme des « ennemis à battre », tout en regardant de très près ce qu’ils font.

Le risque de cela est d’ignorer votre propre authenticité, de passer à côté de ce qui vous rend unique, de faire des choix désalignés à votre mission d’entreprise car vous avez oublié votre “pourquoi”. Vous essayez de vous construire en fonction du regard de l’autre, de vous positionner selon les tendances du marché.

Ceci non seulement vous rend malheureux, mais en plus ne laisse pas la place à une réelle innovation, répondant à un insight bien précis que vous aurez détecté chez votre clientèle !

L’innovation arrive avant les tendances et quand nous créons du nouveau il n’y a pas de modèle à qui se comparer, ni de concurrence à craindre !

Et aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de visionnaires qui se rassemblent et œuvrent pour faire bouger les lignes rapidement.

C’est pour cela que l’ancien modèle de concurrence est obsolète. Plus précisément, il est obsolète quand nous parlons d’entreprises qui souhaitent œuvrer pour l’évolution de l’humanité. Mais il est encore bien présent pour celles qui souhaitent se démarquer et dépasser sa concurrence pour continuer une croissance exponentielle au détriment de l’humain et de la planète…

>Concurrent vs Complice !

C’est pour cela que je souhaite vous parler de Complicité plutôt que de Concurrence, pour vous inviter à vous entourer de ceux qui vous inspirent et vous font sentir de la trouille en même temps, car c’est l’union qui fait la force.

Plus vous vous entourez de personnes qui partagent de cette vision de vouloir changer le monde, plus le monde changera !

Du coup, voici la nouvelle logique :

Plus de complices = plus d’apprentissage = plus d’excellence = plus de richesse = plus de conscience de votre unicité = plus d’impact = plus de changement = forcément plus de clients !

Car vous serez entourés de personnes qui vous font entièrement confiance et qui n’hésiteront pas à vous recommander quand l’occasion se présente. Vos concurrents deviennent ainsi des partenaires inspirants !

La nature des relations n’est plus la même, l’autre n’est plus un ennemi, mais bel et bien un allié, qui n’hésite pas à vous aider et que vous aidez en retour! Des liens et des relations basées sur les mêmes valeurs et dont les intentions sont bienveillantes en tout temps.

C’est exactement ce que j’ai fait depuis plusieurs mois, et de ces rencontres émergent des idées auxquelles je n’aurai jamais pensé seule, avec des opportunités inattendues !

L’impact de transformation est maximisé et nous sommes tous alignés et au service de quelque chose de plus grand que nous : l’humanité.

Au regard de la Spirale Dynamique de l’évolution, cette posture concerne le code Jaune, la pensée systémique. Cette posture nous permet d’aller au-delà des conventions et d’aller à la rencontre de personnes qui naturellement nous n’aurons pas pris l’initiative de contacter.

Parce que finalement : nous sommes tous dans le même bateau, chacun a sa carte à jouer qui n’a pas la même couleur que la notre. Il y a de la place pour tout le monde, et nous avons surtout besoin de tout le monde en action pour soutenir le changement qui est aussi complexe qu’inévitable !

Et vous, êtes vos prêts à créer des Clauses de Complicité ? 😉

 

Allons-y, changeons le monde.

Sara Natal

Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.